Les filiales de valorisation de la recherche lancent leur réseau

Les filiales de valorisation de la recherche sont des structures de droit privé, fondées par les établissements d’enseignement supérieur dans l’objectif de promouvoir la recherche publique et de faciliter les collaborations chercheurs – entreprises. 
Aujourd’hui, quinze structures de valorisation de la recherche, adossées au plus grandes universités et écoles d’ingénieurs françaises, lancent le Réseau National des Filiales de Valorisation de la Recherche – RENAFI. 

Le modèle de filiale de valorisation existe depuis les années quatre-vingt poussé par par loi Savary, conférant aux Etablissements d’Enseignement Supérieur le droit de confier certaines missions à des structures privées. Le Conseil National d’Évaluation de l’enseignement supérieur (CNE, France) définit la valorisation de la recherche comme « rendre utilisables ou commercialisables les résultats, les connaissances et les compétences de la recherche ».
De ce fait, le périmètre d’intervention des filiales couvre un large champs d’actions et dépend des établissements publics auxquels elles sont rattachées. Cela peut comprendre la gestion des contrats de recherche, d’une offre de prestations, de projets collaboratifs, la formation continue, l’organisation d’évènements scientifiques, l’hébergement d’entreprises innovantes, etc.

Aujourd’hui, quinze filiales majeures, ADERA, ADRINORD, AMVALOR, ARMINES, AVRUL, CENTRALE INNOVATION, EZUS LYON, FLORALIS, FX-CONSEIL, INPG ENTREPRISE, INSAVALOR, PROTISVALOR, UTEAM, VALUTEC et CAPACITÉS, s’organisent au sein de leur propre réseau. Fondé sur le partage d’expérience et l’échange de bonnes pratiques, le nouveau réseau RENAFI est la continuité logique d’une collaboration déjà existante, depuis 14 ans entre les filiales membres, au sein du Réseau C.U.R.I.E.

Durant les dix dernières années, ces structures ont contribué de manière considérable à la valorisation de la recherche et au développement économique des territoires avec plus de 2 milliards d’euros d’activité, dont 115 millions d’euros sur le programme cadre européen Horizon 2020, près de 12 500 créations d’emplois, plus de 105 000 contrats montés et gérés, 840 brevets actifs et plus d’une centaine de participations dans différentes start-up.

La création d’un réseau national unique vise à donner plus de visibilité et d’affirmer la contribution de ce travail commun auprès de l’écosystème de l’innovation et de ses acteurs.

CAPACITÉS, filiale de valorisation de la recherche et d’ingénierie de Nantes Université, emploie aujourd’hui près d’une centaine de collaborateurs et réalise environ 350 projets par an, en lien direct avec les laboratoires de recherche. Ses missions couvrent trois axes principaux : proposer des prestations d’ingénierie à destination des industriels, la gestion des contrats collaboratifs de recherche entre les chercheurs et les entreprises et la gestion des plateformes scientifiques de Nantes Université. 

Télécharger le communiqué de presse

Actualités

ça vient de sortir !

Newsletter

La R&D pour associer éco-responsabilité et compétitivité 

Recrutement

CAPACITÉS recrute un(e) Ingénieur d’étude Biotechnologie – Génie microbien

Écosystème

CAPACITÉS s’engage pour l’inclusion des personnes handicapées

Recrutement

CAPACITÉS recrute un(e) Responsable Opérationnel R&D Mécanique

Recrutement

CAPACITÉS recrute un(e) Ingénieur(e) d’essai R&D Mécanique

Recrutement

CAPACITÉS recrute un(e) Chargé(e) de Marketing et Développement

Recrutement

CAPACITÉS recrute un(e) Ingénieur informatique FullStack

Recrutement

CAPACITÉS recrute un(e) Ingénieur Data

} ?>

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer