L’Oréal et CAPACITÉS innovent dans l’évaluation de la biodégradabilité

À ce jour, il n’existe pas de méthodes simples permettant une interprétation aisée de la biodégradabilité des substances en mélange, telles que des crèmes cosmétiques. L’Oréal s’est adressé aux experts du laboratoire GEPEA et de CAPACITÉS SAS pour pallier ce vide méthodologique. Grâce au nouveau procédé mis au point, L’Oréal développe des méthodes l’évaluation de la biodégradabilité de ses produits lui permettant de répondre plus précisément aux exigences réglementaires.

En résumé

Mots Clés :

biodégradabilitéécotoxicitécriblage moyen débitcriblage haut débitbilan matièreinoculum à façon profilage environnemental
Mesurer la biodégradabilité de substances en mélange

Les tests standardisés de biodégradabilité sont conçus pour analyser des substances mono-constituantes. Or, une crème cosmétique est un mélange constitué de différentes substances. Pour être soumises à ces tests, ces substances devraient être isolées les unes des autres.
À la demande de L’Oréal, les experts du laboratoire GEPEA et de CAPACITÉS ont mis au point une méthode alternative permettant de mesurer la biodégradabilité d’un mélange dans sa globalité.
La méthode développée repose sur l’étude de la transformation du carbone de la substance, qui est opérée par les microorganismes. Dans une biodégradation idéale, le carbone se transforme en libérant du CO2 et en s’intégrant en partie dans la biomasse microbienne.

En mesurant la quantité de CO2 résiduelle et la fraction de carbone intégrée dans la biomasse, les experts CAPACITÉS évaluent le niveau de biodégradabilité de la crème. Cette évaluation est complétée par des tests écotoxicologiques pour mesurer l’impact du carbone non dégradé une fois la substance rejetée dans l’environnement.
Les travaux réalisés autour de cette nouvelle méthode ont été publiés dans la revue Green Chemistry, important journal peer reviewed à large diffusion scientifique. À travers cette initiative, L’Oréal acquiert progressivement les connaissances nécessaires pour optimiser l’évaluation de la biodégradabilité de ses produits cosmétiques.

 

Pour mener à bien ce projet, les équipes CAPACITÉS SAS ont bénéficié de l’appui et des moyens techniques du laboratoire GEPEA (laboratoire de Génie des Procédés, Environnement, Agroalimentaire), UMR associant l’Université de Nantes, Oniris, l’IMT Atlantique et le CNRS.

Partager cet Article avec le #CapaOupasCap

nos réalisations

Ces réalisations pourraient aussi vous intéresser

Industrie du futur Mer / environnement

Faciliter l’évaluation de l’écotoxicité et de la biodégradabilité

Évaluation de l’écotoxicité et de la biodégradabilité : développement de tests rapides et miniaturisés de biodégradabilité et de toxicité.

Voir la réalisation
Industrie du futur Mer / environnement

Caractériser l’écotoxicité de substances complexes

Évaluation de l’écotoxicité et de la biodégradabilité : Développement de tests rapides et miniaturisés de biodégradabilité et de toxicité.

Voir la réalisation

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer