L’expertise des photobioréacteurs au service des biotechnologies marines

Filiale du fabricant d’ingrédients de spécialité Seppic (Société d’Air Liquide Healthcare, filiale du groupe Air Liquide), BiotechMarine est un site de production dédié aux ingrédients actifs cosmétiques issus de biotechnologies marines et de l’extraction d’algues ou de plantes marines. En 2020, l’industriel a fait appel à CAPACITÉS SAS pour étudier l’influence de la concentration en carbone inorganique dissous (CID) dans le milieu de culture sur le développement d’une souche d’algue rouge.

En résumé

Mots Clés :

bioprocédéculture algalealgues rougesmacroalguesphotobioréacteurbiotechnologies marines
Étudier et optimiser les paramètres de culture d’une macroalgue en photobioréacteur

Acteur de référence en matière de valorisation des macroalgues, BiotechMarine a sollicité les experts de CAPACITES pour optimiser le paramétrage de son procédé de culture. Plus particulièrement, l’industriel souhaitait vérifier l’éventuelle influence de la concentration en carbone inorganique dissous (CID) dans le milieu de culture sur le développement d’une souche d’algue rouge.
Pour mener cette étude, les ingénieurs en génie des bioprocédés de CAPACITÉS ont mis en culture la souche dans un photobioréacteur Airlift. Cet environnement fermé et contrôlé permet de diriger et de reproduire avec précision tous les paramètres physico-chimiques du procédé de culture :

stérilité, température, luminosité, pH, mais aussi concentration en carbone inorganique dissous (CID). Plusieurs paramétrages ont été testés, permettant de comparer les conditions de culture et la quantité de biomasse produite. En outre, durant ces tests, la corrélation entre concentration en CID et quantité de biomasse a été scrupuleusement étudiée.
Sur la base des résultats observés, les experts n’ont pu montrer le lien entre concentration en CID et croissance de la souche de macroalgue rouge. En revanche, à l’occasion de cette même étude, ils ont pu améliorer la productivité de la souche en modifiant d’autres paramètres du procédé.

 

Pour mener à bien ce projet, les équipes CAPACITÉS SAS ont bénéficié de l’appui et des moyens techniques du laboratoire GEPEA (laboratoire de Génie des Procédés, Environnement, Agroalimentaire), UMR associant Oniris, l’Université de Nantes, l’IMT Atlantique et le CNRS.

Partager cet Article avec le #CapaOupasCap

nos réalisations

Ces réalisations pourraient aussi vous intéresser

Santé du futur

CAPACITÉS développe une enzyme pour la biotech DNA Script

Nos experts en ingénierie enzymatique ont accompagné la biotech DNA Script pour faire évoluer une enzyme de synthèse d’ADN.

Voir la réalisation
Santé du futur

Des microalgues pour dépolluer les effluents

Nos experts en génie des bioprocédés ont utilisé les microalgues, capables de bio-assimiler la pollution azotée et phosphatée, pour épurer les eaux usées.

Voir la réalisation
Santé du futur

Produire à échelle industrielle une microalgue anti-cholesterol

Les experts en génie des bioprocédés exploitent la culture d’une souche de microalgue identifiée comme ayant des propriétés anti-cholestérol.

Voir la réalisation

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer