Exploiter les nouvelles protéines grâce à la biocatalyse

Créée en 2016 par deux ingénieurs fraichement diplômés d’AgroParisTech, Cycle Farms cherche à innover dans le secteur très concurrencé de l’alimentation animale. Fabriquant des aliments piscicoles à base de larves de mouches soldat noir produites en cycle autonome, la jeune pousse vise plus particulièrement les élevages piscicoles du continent africain. La problématique : les larves produites contiennent beaucoup de chitine, un biopolymère insoluble et peu digeste pour les poissons. Cycle Farms a ainsi fait appel aux experts en enzymologie de CAPACITÉS SAS pour augmenter la digestibilité et donc l’efficacité nutritionnelle de sa recette en y ajoutant un biocatalyseur enzymatique.

En résumé

Mots Clés :

bioprocédésingénierie enzymatiquebiocatalyseenzymesfeedagroalimentairenovel food
Sourcing d’un biocatalyseur améliorant l’efficacité nutritionnelle

Pour faciliter la digestion de la chitine par le poisson, il est nécessaire d’identifier et d’ajouter le biocatalyseur approprié à la formulation de la farine animale. Les experts CAPACITÉS ont effectué un état de l’art sur les biocatalyseurs déjà commercialisés et/ou brevetés et répondant aux critères fixés par Cycle Farms. Les propriétés ont été comparées selon différents paramètres de culture et de digestion des poissons (PH de l’estomac, température de l’eau, type de substrat, etc).

Sur cette base, les experts ont sélectionné cinq biocatalyseurs capables de couper la chitine et de la rendre assimilable. Puis, des tests en laboratoire reproduisant le processus de digestion du poisson ont permis de vérifier l’activité des biocatalyseurs sélectionnés. Trois formulations mises au point par Cycle Farms ont été incubées avec les biocatalyseurs puis analysées par Résonance Magnétique Nucléaire (RMN). Des cinq candidats enzymatiques, celui qui dégradait le mieux la chitine des échantillons a ainsi été identifié.

 

Pour mener à bien ce projet, les équipes CAPACITÉS SAS ont bénéficié de l’appui et des moyens techniques du laboratoire UFIP (Unité Fonctionnalité et Ingénierie des Protéines), UMR de l’Université de Nantes et du CNRS.

Partager cet Article avec le #CapaOupasCap

nos réalisations

Ces réalisations pourraient aussi vous intéresser

Santé du futur

Intégrer un biocatalyseur à un produit agroalimentaire

Sourcing d’un biocatalyseur améliorant l’efficacité nutritionnelle d’aliments piscicoles, et transpostion du procédé à l’echelle industrielle.

Voir la réalisation
Santé du futur

Les enzymes au cœur de la thérapie cellulaire

L’acide hyaluronique est très présent dans la thérapie cellulaire. Comment désacétyler ce polymère pour obtenir des résultats encore plus performants ?

Voir la réalisation
Santé du futur

CAPACITÉS développe une enzyme pour la biotech DNA Script

Nos experts en ingénierie enzymatique ont accompagné la biotech DNA Script pour faire évoluer une enzyme de synthèse d’ADN.

Voir la réalisation
Santé du futur

Surgelés : comment préserver le goût des légumes ?

Améliorer le dosage enzymatique pour maîtriser le processus d’inhibition des enzymes impactant les propriétés gustatives des aliments surgelés.

Voir la réalisation

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer