Industrialiser la purification par chromatographie de partage centrifuge

Connue pour ses applications en laboratoire, la purification par Chromatographie de Partage Centrifuge (CPC) peut, sous certaines conditions, être exploitée à échelle industrielle. Mais le changement d’échelle nécessite des précautions particulières et les compétences d’une équipe expérimentée. Reconnaissant la maitrise des experts de CAPACITÉS SAS dans le domaine de la CPC, un laboratoire pharmaceutique leur a demandé de définir et de valider les conditions de transposition à l’échelle industrielle d’une opération de purification d’un principe actif.

En résumé

Mots Clés :

biotechnologiespharmaceutiquebioprocédéscale-upchromatographie de partage centrifugeCPC
Transposition à l’échelle industrielle d’une opération de purification par Chromatographie de Partage Centrifuge

Reconnaissant leur expertise de la Chromatographie de Partage Centrifuge et leur expérience du changement d’échelle, un acteur majeur de l’industrie pharmaceutique a retenu les experts de CAPACITÉS pour industrialiser un procédé de purification par CPC d’un actif pharmaceutique.
Au cours d’une première phase d’essais, les ingénieurs en génie des procédés de CAPACITÉS ont caractérisé en laboratoire les conditions de fonctionnement et les performances de l’équipement de CPC mis en œuvre par l’industriel. L’emploi de méthodes de traçage et la modélisation ont permis d’économiser la matière première du client et de prévoir les conditions adaptées à plus grande échelle.
Exploitées par un outil de simulation numérique, les valeurs obtenues lors de ces premiers essais ont notamment permis d’identifier la durée optimale de l’opération de purification ainsi que le degré de pureté atteint.

Lors d’une seconde phase d’essais, les experts ont conduit la validation expérimentale du procédé optimisé, directement sur le site de l’industriel et avec sa propre matière première. Les objectifs de pureté et de rendement fixés par le client ont été atteints : pureté supérieure à 85 %, rendement supérieur à 90 %, conformes aux résultats obtenus en laboratoire.
Les experts de CAPACITÉS ont validé les invariants de changement d’échelle et confirmé les conditions de reproductibilité et de robustesse de la technologie à une échelle industrielle.

 

 

Pour mener à bien ce projet, les équipes CAPACITÉS SAS ont bénéficié de l’appui et des moyens techniques du laboratoire GEPEA (laboratoire de Génie des Procédés, Environnement, Agroalimentaire), UMR associant, l’Université de Nantes, Oniris, l’IMT Atlantique et le CNRS.

Partager cet Article avec le #CapaOupasCap

nos réalisations

Ces réalisations pourraient aussi vous intéresser

Santé du futur Mer / environnement

Optimiser la désinfection dans l’industrie agroalimentaire

Cet acteur du secteur agroalimentaire gère en autonomie le système de retraitement de ses effluents, dans le respect de la réglementation sur les rejets industriels. Le procédé épuratoire mis en œuvre est une opération complexe, particulièrement sensible au surdosage des désinfectants employés dans le secteur agroalimentaire. Nécessaire à la sécurité sanitaire des installations, la désinfection peut, en cas de surdosage, perturber…

Voir la réalisation
Industrie du futur Santé du futur

Purifier un actif destiné à la parfumerie

Gilson est un groupe international actif dans la fabrication d’équipement et le développement de solutions de purification. L’entreprise a fait appel à CAPACITÉS SAS dans le cadre de la préparation d’un produit actif destiné à la parfumerie.

Voir la réalisation
Industrie du futur Santé du futur

Monter en échelle la purification par CPC

Interview du responsable R&D de Minakem, fabricant de principes actifs pharmaceutiques

Voir la réalisation
Santé du futur

Déterminer la pureté d’un principe actif en une seule analyse grâce à la RMN quantitative 2D

Interview d’Amélie Havard, Research Scientist chez Oril Industrie, groupe Servier

Voir la réalisation

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer