Modéliser un procédé de culture de microalgues

Planctonid Atlantic développe des solutions d’épuration des eaux tertiaires ou domestiques via la culture de microalgues. La start-up a créé une filiale spécialisée dans le traitement de l’azote des effluents industriels : Planctonid Atlantic. Ambitionnant d’automatiser son procédé de culture de microalgues, Planctonid Atlantic s’est tournée vers les experts CAPACITÉS pour l’accompagner dans la conception d’un logiciel de contrôle de bioprocédé. Ceux-ci ont généré la matrice de données expert qui sera intégrée dans le logiciel.

En résumé

Mots Clés :

culture de microalguesautomatisation de procédéBioprocédésphotobioréacteurécologie industrielle

Expertises Associées :

Caractérisation et modélisation numérique de bioprocédé

Dans le cadre du développement d’une unité de traitement des effluents du site industriel de Yara à Montoir-de-Bretagne, Planctonid Atlantic projette de développer un logiciel de contrôle du procédé de culture des microalgues.
Celui-ci ajustera automatiquement les paramètres de culture dans les photobioréacteurs où sont cultivées les microalgues. Les experts CAPACITÉS ont établi une matrice de données qui régira le logiciel sur la base des modèles mathématiques et biologiques développés au laboratoire de recherche GEPEA.

Ils ont commencé par collecter des données sur la culture microalgale de Planctonid Atlantic : la nature de la souche de microalgues, le mode de culture (batch ou continu), la géométrie des photo-bioréacteurs, les quantités de macro-nutriments présents dans l’eau en entrée de réacteurs et la gamme d’intensité lumineuse exploitable. A partir de ces données et de leurs connaissances en culture de microalgues, les experts CAPACITÉS ont généré une matrice corrélant les paramètres de culture en fonction de différents scénarios. Cette matrice permettra, une fois intégrée à un logiciel d’exploitation, d’automatiser le procédé de culture de microalgues.

 

Pour mener à bien ce projet, les équipes de CAPACITÉS SAS ont bénéficié de l’appui et des moyens techniques du laboratoire GEPEA (laboratoire de Génie des Procédés, Environnement, Agroalimentaire), UMR associant l’Université de Nantes, Oniris, l’IMT Atlantique et le CNRS.

Partager cet Article avec le #CapaOupasCap

nos réalisations

Ces réalisations pourraient aussi vous intéresser

Santé du futur Mer / environnement

Des microalgues pour dépolluer les effluents

Nos experts en génie des bioprocédés ont utilisé les microalgues, capables de bio-assimiler la pollution azotée et phosphatée, pour épurer les eaux usées.

Voir la réalisation
Santé du futur Mer / environnement

Produire du biodiesel en Guyane, à partir de microalgues endémiques

La Société Anonyme de Raffinage des Antilles (SARA) souhaite valoriser le CO2 et la chaleur fatale de ses terminaux pétroliers guyanais pour produire du biodiesel.

Voir la réalisation
Santé du futur Mer / environnement

L’expertise des photobioréacteurs au service des biotechnologies marines

Biotechnologies marines : étudier l’influence de la concentration en CID dans le milieu de culture d’une souche d’algue rouge.

Voir la réalisation
Santé du futur Mer / environnement

Des microalgues pour valoriser chaleur résiduelle et CO2 industriels

Le projet « CIMENTALGUE » repose sur un procédé de valorisation des effluents industriels à travers la culture de microalgues, développé par le GEPEA et CAPACITÉS.

Voir la réalisation

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer