Analyser et améliorer la préparation des surfaces


Leader français des solutions de confort thermique, le GROUPE ATLANTIC cherche à proposer à sa clientèle des produits toujours plus performants et fiables. Dans cette optique, l’industriel a fait appel aux experts en chimie des matériaux de CAPACITÉS SAS. Leur mission :  trouver des solutions permettant d’optimiser le procédé d’émaillage et d’allonger la durée de vie des cuves métalliques de chauffe-eau électriques.

En résumé

Mots Clés :

Performance des matériauxCaractérisation des surfacesPréparation des surfacesAnalyse de propretéBenchmarking

Solution Associée :

Caractériser l’état de surface et son impact sur la tenue d’un revêtement

La qualité des appareils de chauffage se définit notamment par leur temps moyen de fonctionnement avant panne. Or, bien que protégées par émaillage, les cuves de chauffe-eau sont extrêmement sensibles à la corrosion qui, avec le temps, peut entrainer des fuites, voire des casses.
Visitant plusieurs sites industriels du GROUPE ATLANTIC, les experts CAPACITÉS ont analysé les différentes étapes de son procédé d’émaillage, de la préparation de surface jusqu’à l’émaillage proprement dit.
La première étape – de préparation – a été particulièrement étudiée. Soupçonnant une corrélation forte entre propreté de surface avant émaillage et tenue de la couche d’émail dans le temps, les experts n’ont pas hésité à combiner plusieurs techniques d’analyse :

topographie de surface par microscopie confocale, test de Brel, spectroscopie infrarouge, microscopie électronique à balayage. Ces caractérisations ont permis d’associer les paramètres du procédé de préparation à des données de sorties sur les états de surfaces des cuves avant pose d’émail.
Les mêmes données d’état de surface ont permis d’encadrer une étude de benchmarking visant à identifier des techniques alternatives de préparation de surface avant émaillage.
Sur la base de cette étude, les ingénieurs de CAPACITÉS ont émis une série de préconisations conduisant à une amélioration du process de préparation de surface, notamment par des contrôles d’état facilement répétables.

 

Pour mener à bien ce projet, les équipes CAPACITÉS SAS ont bénéficié de l’appui et des moyens techniques de l’IMN (Institut des Matériaux Jean Rouxel de Nantes), UMR de  l’Université de Nantes et du CNRS.

Partager cet Article avec le #CapaOupasCap

nos réalisations

Ces réalisations pourraient aussi vous intéresser

Industrie du futur

Réduire l’impact environnemental d’un procédé industriel

Mise en place d’un nouveau procédé de dégraissage avant peinture & collage sur aluminium pour Alstom, afin d’être en conformité avec la réglementation REACH.

Voir la réalisation
Industrie du futur

Enquête sur un matériau d’origine inconnue

Caractérisation de matériaux : comment identifier et déterminer la composition chimique et l’origine d’un corps gras inconnu sur un matériau ?

Voir la réalisation
Industrie du futur

Une surface anti-collante remarquable

Pour contrer les phénomènes d’agglomération de poudre sur les poinçons de compression, nos experts ont mis au point un traitement de surface anti-collante.

Voir la réalisation
Industrie du futur

Mesurer les propriétés d’une barrière thermique

Caractérisation complexe de matériaux multicouches : déterminer la conductivité d’une barrière thermique déposée en couche mince sur un substrat aluminium.

Voir la réalisation

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer