Réduire l’impact environnemental
d’un procédé industriel

Afin d’être en conformité avec la réglementation européenne de compétitivité et sécurité (REACH), Alstom cherchait à mettre en place un nouveau procédé de dégraissage avant peinture et collage sur aluminium. L’équipe CAPACITÉS SAS a été choisie par Alstom pour ses connaissances du milieu industriel et son expérience des essais sur le terrain. L’objectif : qualifier les procédés de dégraissage disponibles sur le marché et conseiller l’entreprise sur une solution moins polluante à adopter.

En résumé

Mots Clés :

jauge de déformationTransition énergétiqueInstrumentationcapteursfibre optiqueConstruction navale
Nouveau procédé de dégraissage conforme à la réglementation REACH

Alstom cherchait à évaluer la performance des procédés de dégraissage proposés sur le marché en vue d’identifier et de mettre en place un nouveau procédé conforme à la réglementation REACH. Apportant une réponse globale au géant du secteur des transports, les experts CAPACITÉS ont associé leurs compétences en ingénierie des matériaux, des surfaces et assemblages, et en ingénierie des procédés industriels.
Ils ont dans un premier temps identifié les moyens de dégraissage et de contrôle industriel existants sur le marché, défini un protocole industriel réduisant la production de polluants et constitué une matrice comparative des solutions de dégraissage, manuelles et automatisables, à l’échelle industrielle (couplage de caractérisations physico-chimiques et de moyens de contrôle).

Les experts ont ensuite conduit une vaste campagne d’essais pour laquelle ils se sont appuyés sur six industriels maîtrisant différentes technologies de préparation de surface : cryogénie, vapeur sèche, plasma atmosphérique… Au total, plus de 150 essais ont été réalisés pour fournir une analyse de performances de chaque solution : adhésion de peinture et pose adhésive.
Sur la base des analyses fournies par CAPACITÉS, Alstom a identifié et mis en place un nouveau procédé de dégraissage conforme à la réglementation REACH, réduisant de 20 % les émissions de COV et renforçant l’engagement d’Alstom en terme de responsabilité sociétale.

 

Pour mener à bien ce projet, les équipes de CAPACITÉS SAS ont bénéficié de l’appui et des moyens techniques de deux laboratoires : l’IMN (Institut des Matériaux Jean Rouxel de Nantes), UMR de l’Université de Nantes et du CNRS ; et le LS2N (Laboratoire des Sciences du Numérique de Nantes), UMR de l’Université de Nantes, de l’Ecole Centrale de Nantes, de l’IMT Atlantique, du CNRS et de l’Inria.

Partager cet Article avec le #CapaOupasCap

nos réalisations

Ces réalisations pourraient aussi vous intéresser

Industrie du futur Mer / environnement

Améliorer l’efficacité énergétique des procédés

Mise au point d’une méthodologie de monitoring inédite pour améliorer l’efficacité énergétique des procédés de production industriels.

Voir la réalisation
Industrie du futur

Des matériaux de construction à base de polyuréthane recyclé

Nos experts en génie civil et matériaux de construction ont travaillé sur un nouveau matériau cimentaire issu du polyuréthane de réfrigérateurs recyclés.

Voir la réalisation
Industrie du futur

Une surface anti-collante remarquable

Pour contrer les phénomènes d’agglomération de poudre sur les poinçons de compression, nos experts ont mis au point un traitement de surface anti-collante.

Voir la réalisation
Industrie du futur Mer / environnement

Du béton sur les paquebots de croisière

Chantiers de l’Atlantique a commandé aux experts en géomatériaux et ouvrages de CAPACITÉS une étude comparative de plusieurs matériaux cimentaires.

Voir la réalisation

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer