Pêche d’estuaire : les économistes accompagnent la transition

Face à un marché déstabilisé, les pêcheurs professionnels de civelles et de lamproies se sont mobilisés pour créer une structure coopérative en capacité d’adapter les quantités disponibles au marché et ainsi contribuer à la pérennisation des entreprises de pêche. Née en 2013, l’organisation de producteurs (OP) Estuaires a rapidement envisagé d’investir dans un vaste centre de stockage commun pour les productions de ses adhérents. Pour évaluer les conditions de viabilité de ce projet d’investissement, les producteurs ont commandé une étude de faisabilité technico économique aux experts de CAPACITÉS SAS.

En résumé

Mots Clés :

sciences économiquesmodèle économiquesimulation technico-économiquemarchés en mutationaide à la décision

Solution Associée :

Valider une opportunité d’investissement par l’approche technico-économique globale

Le décalage entre la période de pêche et la vente de la civelle exige un stockage des captures dans des installations dédiées. Envisageant la création d’un centre de stockage commun, les producteurs regroupés au sein d’OP Estuaires souhaitaient évaluer son coût prévisionnel et les conditions de sa rentabilisation.
En s’associant à un spécialiste de l’aquaculture, les experts de CAPACITÉS ont tout d’abord validé le dimensionnement et le chiffrage complet du centre de stockage. Ce travail leur a permis d’estimer au plus près les CAPEX, OPEX et marges à atteindre selon les marchés visés.
Un outil de simulation technico-économique a

ensuite été conçu et réalisé sur mesure. Pensé de façon dynamique, l’outil a permis d’intégrer les questions des pêcheurs tout au long du projet et leur a délivré différents scénarios à la fois détaillés et évolutifs. En outre, les simulations fournies leur ont permis de comparer les différentes options techniques, de prioriser les opportunités de marché et de construire les plans de trésorerie et de financement du centre de stockage envisagé.
Sur la base de cette étude, l’organisation de producteurs a pu lancer un projet solide. Le premier centre de stockage a vu le jour en février 2018. Le retour d’expérience ayant été positif, un deuxième centre a été installé dès l’année suivante.

 

Pour mener à bien ce projet, les équipes CAPACITÉS ont bénéficié de l’appui et des moyens techniques du LEMNA (Laboratoire d’Economie et de Management Nantes-Atlantique), UMR de l’Université de Nantes, de l’IMT Atlantique, et ONIRIS.

Partager cet Article avec le #CapaOupasCap

nos réalisations

Ces réalisations pourraient aussi vous intéresser

Mer / environnement

Pêche : un outil pour anticiper la fluctuation des prix

La coopérative SATHOAN a commandé aux économistes de CAPACITÉS un outil complet de prévision et de contrôle des prix des produits de la Pêche.

Voir la réalisation
Mer / environnement

Déconstruction navale : la délicate question de la rentabilité

Déconstruction navale : étude de faisabilité technico-économique d’un projet de centre de déconstruction de bateaux de plaisance hors d’usage.

Voir la réalisation
Industrie du futur Mer / environnement

CAPACITÉS instrumente la voile rigide Solid Sail 2.0

Instrumentation par jauges de déformation et fibre optique sur la voile Solid Sail 2.0, pour un prototype de Chantiers de l’Atlantique.

Voir la réalisation

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer